Virgin Suicides

Je vous fait faire un gros retour en arrière pour un de mes films préférés. Je n’ai pas eu de coup de coeur ce mois-ci dans les films que j’ai vu. C’est parti !

Virgin Suicides

Virgin-SuicidesJe vais d’abord vous parler du roman écrit par Jeffrey Eugenides  paru en 1995. Nous sommes dans les années 70 et les cinq soeurs Lisbon grandissent dans une banlieue bourgeoise huppée de Détroit. L’histoire nous est racontée par quatre garçons qui sont leurs voisins et les regardent jour et nuit. Ils sont fascinées par ces têtes blondes qui ne parlent presque jamais aux autres. Ils en sont amoureux et cherchent par tous les moyens à les connaître. Le roman est écrit sous forme d’histoire policière. Ces jeunes garçons ont grandi, se revoient et se remémorent ces souvenirs. Ces derniers mettent en avant des anges qui se baladent dans le quartier, vont à l’école et ont l’air d’avoir une mère castratrice. Je n’ai pas apprécié réellement le roman et j’ai préféré le point de vue des filles que met en avant Sofia Coppola dans son film.

Virgin SuicidesLe film est sorti en 1999 et met en avant le mal-être et le mal de vivre des soeurs Lisbon. Dans le roman, les garçons remarquaient que les filles étaient souvent mélancoliques et n’avaient pas l’air heureuse. Ils cherchent à les aider et à rendre leur vie un peu plus joyeuse. C’est le premier long métrage de Sofia Coppola et ce film indépendant marquera toute une génération. Les actrices choisies comme notamment Kirsten Dunst met en avant des visages innocents qui sont perturbés moralement par une mère étouffante et un père impuissant dans ce monde féminin. Les filles tentent de vivre malgré tout mais elles ne voient qu’une issue fatale à leur vie pour enfin être libre. Les images ont un grain de retouche doré, couleur sable pour la moiteur et l’étouffement de l’histoire. Les musiques sont signés Air et restent dans la tête longtemps. Elles donnent une ambiance unique qui fait référence immédiatement à la nonchalance de cet été. Par la suite, Sofia s’entourera souvent des mêmes acteurs, de sa famille et du même groupe musical pour ses films. Celui-ci m’a absolument choqué et marqué par sa scène d’ouverture et par le déroulement de l’histoire.

10/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s