Culture

Fangirl

Pour ceux qui me suivent depuis plusieurs mois, j’avais parlé d’Eleanor & Park dans mon précédent blog. J’avais beaucoup aimé la lecture et j’ai décidé de lire Fangirl du même auteur. C’est parti !

FANGIRLCath est une jeune fille qui rentre à la fac. Malheureusement, sa soeur jumelle veut couper le cordon et décide de s’installer avec quelqu’un d’autre pour partager sa chambre. Cath se sent alors abandonnée et se retrouve avec une coloc’ un peu particulière en plus des visites de son copain, Lévi. Elle a du mal à s’intégrer mais apprécie son cours d’écriture car elle écrit des fanfictions depuis longtemps sur Simon Snow, son personnage litté préféré.

Fan GirlAutant vous dire : j’ai fait un gros gros bovarisme sur Cath. Je lui ressemble sur pas mal de points à part le renfermement sur soi. Simon Snow, qu’on se le dise, c’est Harry Potter. L’auteur a réussi à remettre au gout du jour, ce magnétisme que l’on peut avoir pour un personnage littéraire, un phénomène de dix ans qui encore aujourd’hui, est dans toutes les bouches ( et surtout la mienne ). Simon Snow en est la preuve. Cath et sa soeur ont grandi avec et la première a écrit une suite personnelle avant la fin de l’histoire.

Fan GirlPersonnellement, je n’ai jamais aimé les fanfictions. J’ai toujours trouvé cela très mal écrit. Mais là, Rainbow Rowell arrive à adopter trois styles d’écriture : le sien en tant qu’auteur, celui de l’auteur fictif de Simon Snow et celui des fanfictions de Cath. J’ai trouvé que c’était du génie. Beaucoup de boulot mais du génie. Cela donne encore plus envie de se refaire tous les Harry Potter, films compris. Ou mieux, que Rainbow nous sorte les huit tomes annoncés sur Simon Snow dans son livre.

Cath et ReaganElle ne dénigre pas le phénomène, la  » fangirl  » comme on dit maintenant. Il y a eu une part de honte de la part de Cath, certes. Plus de l’incompréhension que de la honte. Il est difficile d’expliquer à quelqu’un qui ne l’a pas vécu, l’amour que l’on peut ressentir pour un personnage avec lequel on a grandit pendant dix ans ( mon père a encore du mal à comprendre d’ailleurs ). L’histoire personnelle de Cath est également riche en rebondissements. J’ai été étonnée parfois, j’ai ri, j’ai eu un pincement au coeur, je me suis énervée, bref, j’ai adoré ! Plus qu’Eleanor & Park, c’est dire ! Je regrette juste que Cath reste trop gnangnan. Certaines scènes sont gnangnan. D’accord, c’est de la littérature jeunesse mais il faut penser que ma génération lit aussi ce genre de roman et j’ai été un peu déçue sur certaines scènes.

Mais à part ça, jetez-vous dessus ! C’est un pavé mais en une semaine c’est plié ! Cela se lit tellement rapidement ! Et après, vous vous rejetterez sur vos Harry Potter, sortirez votre baguette en plastique en criant :  » EXPELLIARMUS ! « .

2 commentaires sur “Fangirl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s