Harvest Moon : A New Beginning

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui je vous propose un jeu sorti en 2013 sur 3DS que j’ai découvert il y a peu. J’adore vous proposer des articles de jeux vidéos car ce n’est pas souvent et j’aime vous partager mes impressions. C’est parti !

Harvest Moon est une licence quasiment aussi vieille que Pokemon que je connais depuis que La Vallée Perdue, le dernier opus, passe à la télé. Je n’en avais jamais entendu parler avant. Ils vendent cela comme un Animal Crossing où on peut s’occuper d’une ferme au fil des saisons et beaucoup plus interagir avec les autres habitants. C’est tout de même différent par bien des aspects et je ne suis pas sûr que les fans de New Leaf y trouveraient leur bonheur.

Ce jeu se joue seul mais également en ligne pour jouer jusqu’à quatre joueurs en échangeant des items ( objets ou animaux il me semble ). Je n’ai jamais été fan du multi, peu importe le jeu et je ne pense pas exploiter cette partie du gameplay. Plusieurs missions attendent le joueur : s’occuper d’une ferme en faisant pousser légumes, fruits et fleurs; s’occuper des animaux tout en produisant du lait, des oeufs et en agrandissant les familles mais aussi embellir la ville pour l’agrandir avec d’autres habitants. Il y a de quoi occuper ses journées, croyez-moi !

Il ne faut pas être pressé pour jouer à Harvest Moon. Prenez votre temps car les journées sont longues. Cet opus propose par rapport aux précédents de personnaliser son personnage au début de la partie. J’avoue que la mienne a des cheveux violets pastelL’aménagement du village est également nouveau et les possibilités sont assez diverses quoi que limitées par les terrains.

Au début, je dois vous avouer que je croyais qu’on était en temps réel et trouvant par moments le temps long, je me suis dis qu’on allait pas être en hiver avant longtemps. Seulement, non. Une saison dure 31 jours dans le jeu et heureusement ! Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que les saisons passent vite et que chaque saison a ses propres récoltes et événements. On a pas le temps de s’ennuyer et il suffit d’aller se coucher pour passer une journée. Oui, mon personnage se couche souvent à six heures ou avant ! Les récoltes peuvent être vendues ou notre personnage peut cuisiner avec pour le maintenir en forme. En effet, il perd des coeurs à chaque effort et fini par fatiguer assez vite.

Le fait de pouvoir modifier et transformer le village à sa guise est un plus. Ce qui m’embête un peu est, comme je l’ai dit plus haut, la limite des terrains qui ne permet pas aux maisons de beaucoup bouger. En débloquant des plans de constructions au fur et à mesure du jeu, vous pourrez tout changer : maisons, barrières, rues et objets de décoration en tout genre. Pour cela, il faut récupérer des objets un peu partout dans le jeu, les transformer et mettre de sous de côté pour acheter de quoi construire. D’ailleurs, c’est un peu le bémol du jeu, l’argent part très vite et il faut être patient pour en gagner. Les récoltes ne poussent pas en un jour ! La première saison est sans doute la plus longue car c’est un tutoriel. Par moments, on se demande ( et je me suis demandée ) si on va abandonner le jeu à cause de sa lenteur. Mais on se prend vite au jeu d’arroser ses récoltes et de nourrir les animaux. On a envie de voir l’évolution.

Les nombreuses activités proposées tout au long du jeu donne un tout autre rythme. De plus en plus de festivals sont proposés par le maire ( comment tu veux que je sache que Dunhill, le gars au manteau rapiécé est le maire ? ) et vous devez les gagner si vous voulez améliorer vos récoltes. Comment vous dire que j’ai perdu le premier… Il est également possible de se marier dans le jeu mais pour le moment je n’ai que Neil comme potentiel amoureux qui est tantôt sympa, tantôt exécrable. J’ai hâte de débloquer le tailleur pour qu’il revienne au village pour changer mes vêtements que je porte depuis toute une saison ! La propreté du personnage dans le jeu est douteuse…Sans compter qu’il n’y a ni toilette ni salle de bain dans la maison. Rajoutons à cela les secrets du jeu avec des petits lutins et une déesse et le joueur que vous êtes est comblé. Si bien qu’au bout d’un moment, on a pas le temps de pêcher tellement il y a de choses à faire !

La musique finira par vous faire péter un câble et vous la chanterez à tue-tête. Le fait que le jeu soit entièrement en anglais ( nan parce qu’en plus t’attends un an et demi pour un jeu mais ils le traduisent même pas ) peut être très déroutant. Déjà cela limite les joueurs de moins de 18 ans et ce n’est vraiment pas cool pour eux.

Le tutoriel est complet et précis et le mode Edition pour sa ferme et le village est vraiment un plus. On s’attache aux personnages qui ont un design très mignons et ce jeu m’apaise autant qu’Animal Crossing. On peut y passer plusieurs heures sans s’en rendre compte, un peu comme dans les Sims.

Petit bémol pour le début du jeu très lent, la barrière de la langue et malgré tout, chaque journée se répète et se ressemble. Il faudra être patient pour en profiter.

Et vous, tenterez-vous l’aventure ?

2 réflexions sur “Harvest Moon : A New Beginning

  1. Le jeu a l’air vraiment cool, surtout que j’aime beaucoup les jeux dans ce genre. ça n’a pas de ressemblance avec Animal Crossing par hasard ? Mais, ça me rappelle un jeu sur la freebox dont je m’en souviens plus le nom…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s