Un peu de moi #7

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je vous propose une petite remise en question de moi-même. J’ai 25 ans et j’aimerais faire le point avec vous sans tomber dans la dépression xD C’est parti !

EnfanceLorsque j’étais petite, je croyais que j’allais me marier à 25 ans. Je n’avais pas trop conscience que pour être mariée, il fallait tomber sur un garçon bien sous tout rapport. A partir du moment où on était amoureux l’un de l’autre, c’était possible. En grandissant, je me suis vite rendue compte que l’amour ne faisait pas tout et qu’il y avait tout un tas d’autres choses qui rentrait en ligne de mire si tu voulais que cela marche. Heureusement aujourd’hui, après de nombreux prétendants, je pense avoir trouvé quelqu’un de bien. Malheureusement, cette personne ne souhaite pas se marier. C’est un comble ! Remarque, je veux surtout porter une belle robe alors, est-ce que c’est si important ?

VétérinaireJ’avais énormément réfléchi aux différents métiers que je voulais exercer. J’ai voulu devenir vétérinaire comme 50% des enfants tandis que les autres voulaient être maîtres d’école. J’ai appris ensuite qu’il fallait être bon en maths alors j’ai laissé tomber. Pendant une partie de ma scolarité, l’idée d’être professeur m’est restée. Professeur de français, puis de lettres et enfin d’arts plastiques. J’ai donc postulé dans des écoles d’art qui m’ont fermé la porte au nez. Je n’étais pas mauvaise en dessin mais mauvaise à l’école. Il aurait fallu travailler un peu plus…Je me demande comment cela se passe pour ceux qui ont un réel talent mais un mauvais bulletin. Ils devraient revoir leurs dossiers de sélection. J’ai vite rebondi sur mes pieds en allant en fac de lettres. Les maisons d’éditions, la librairie ou la bibliothèque m’intéressaient. Seulement, pour des raisons d’argent, j’ai du arrêter mes études. Je ne voulais pas faire un prêt étudiant. Devoir de l’argent avant même de commencer à travailler, très peu pour moi. Depuis, je cherche. Je sais ce que je veux faire mais avec l’expérience et sans le diplôme adéquat, cela ne marche pas. Alors, il va falloir se contenter de ce que tout le monde se contente : la vente, le commerce et la grande distribution. En attendant de…de quoi ?

pile_livres_romanEn parallèle, je profite tout de même de chaque instant pour lire des romans, écrire sur le blog ou dans mon journal. J’aime ça. Mon esprit m’en remercie chaque jour. C’est d’autant plus agréable quand il y a des retours sur ce que l’on fait. Cela motive et donne envie de faire encore mieux. Je fais un peu de dessin encore même si j’ai un projet qui fourmille dans ma tête. J’attends qu’il mûrisse et je vous en parlerais prochainement. Malgré tout, pour me détendre, je joue aux jeux vidéos. Cela me permet de m’évader et de ne pas penser à ce monde qui finalement, n’a pas vraiment besoin de moi. C’est l’impression que je ressens. Pourtant, j’en ai marre. J’aimerais être utile, dans n’importe quel domaine. Je cherche, je réclame, je souris mais non, on ne me prend pas. C’est frustrant, énervant et blessant. J’attends ma chance et j’espère qu’elle va arriver vite.

J’ai 25 ans et je ne pensais pas que j’en serais là aujourd’hui. Je suis pleine de projets, j’ai un chéri qui veut aller de l’avant avec moi et j’ai l’impression de retarder les choses. Je suis pleine de bonne volonté mais personne ne m’ouvre une porte alors que je n’attends que ça et je fais tout pour la pousser. Je me suis rendue compte maintenant que le problème ne vient pas de moi mais de la société dans laquelle nous vivons. J’espère remettre un pied dedans un jour et pouvoir la changer un peu avec mes idées. Je n’ai pas envie que mes enfants aient les mêmes problèmes. Oh non !

6 réflexions sur “Un peu de moi #7

  1. J’ai été dans le même état d’esprit que toi quand j’étais enfant je pensais que tout ce qu’on avait prévu allait se faire, mais en faite pas du tout c’est complètement le contraire qui se passe.
    Je trouve que ton texte est plutôt bien écrit, tu aurais dû continuer les études de lettre. Personnellemeny je me suis accroché à des études que je n’aimais pas mais qui m’ont appris plein de choses: des techniques, des méthodes, la rapidité.
    Si tu dois te lancer dans un projet concentre toi sur un seul et pas plusieurs et un projet qui peut être facilement financé.

    Aimé par 1 personne

  2. Ça me manque tellement cette époque où on pensait que tout était simple dans la vie x)
    Je finis mes études cette année, j’ai fait la bêtise de mon côté de faire un prêt étudiant et je commence à flipper ma race (élégant n’est-ce pas ?) parce qu’avec ce que je fais j’ai quasiment aucun débouché. VDM pour moi.
    J’espère de tout coeur que tu réussiras à réaliser tes différents projets en tout cas 😉

    J'aime

  3. Enfant, on croit que tout est possible, et plus on prend de l’âge plus la déception nous envahit (sauf pour les chanceux). Plus jeune, je pensais aussi qu’à 25 ans je serai jeune mariée avec un bac+5 dans une filière créative. Mais je suis très loin de tout cela toi même tu le sais… La vie ne m’a pas gâtée et a déposé beaucoup de barrières sur mon chemin que j’ai franchi tant bien que mal… Malgré tout, je persévère à réaliser mon rêve d’enfant à réussir dans un domaine ou mon succès reposerait sur mon imagination et ma créativité. C’est en cours de chemin ! Les évènements souhaités ne sont pas arrivés au moment voulu, mais ils arrivent, en tout cas, j’y croyais, j’y crois, et j’y croirai toujours quoi que la vie veuille me faire subir.

    A travers mon vécu, je voulais juste te faire comprendre que le plus important c’est de croire en ses rêves et ses projets même si on rencontre des difficultés. C’est peut être une pensée naïve, mais elle m’a aidé dans les pires moments de ma vie, elle a protégé l’espoir que j’ai toujours réussi à garder et m’a amené là ou j’en suis aujourd’hui, dans une filière que j’ai toujours rêver d’être et de travailler depuis la maternelle. Côté coeur, c’est autre chose, ce n’est pas entièrement dû à notre volonté !

    Ma petite Julia, tu ne dis que du caca une fois de plus ! Tu n’es pas inutile à ce monde. Tu es une personne généreuse, joyeuse, drôle et chaleureuse, la société a justement besoin de coeur comme le tien, en tout cas moi j’en ai besoin, ma vie aurait été moins gaie sans toi.

    Tout ce pavé à 1h43 la veille d’un jour de cours juste pour te dire qu’il faut que tu aies de la persévérance, de la volonté et de l’espoir, n’abandonne pas trop vite tes projets et un jour ils se réaliseront. Même si toi ou certains te diront de laisser tomber, ne t’écoute pas ou n’écoute pas les autres. Crois en ce que tu fais jusqu’à ce qu’il y ait vraiment une raison d’abandonner, mais il ne devrait pas y en avoir !

    Bref, a cette heure-ci mon âme d’écrivain se réveille ! Je ne sais pas qui aura le courage de me lire mais sur ces mots je dis bonne nuit !

    J'aime

    1. Bah moi je te lis mais que ce matin XD merci ma Lilou ❤ je sais que ça n'a pas été facile pour toi et tu as toujours persévéré. Je vais faire de même 😉 et c'est sur que l'une dans l'autre ça aurait été beaucoup moins drôle 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s