Culture·Non classé

Une part de ciel

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui je vous présente une de mes lectures dans le cadre du challenge Il était trois fois Noël ! C’est parti ! 

part-ciel-1370525-616x0Carole est une femme d’environ 40 ans qui retourne là où elle a grandi, au Val. Elle se retrouve dans les Alpes en Décembre car elle a reçu une boule de neige artificielle qui annonce le retour de son père. Elle rejoint sa soeur Gaby et son frère Philippe qui eux, n’ont jamais quitté le Val. 

L’histoire m’avait attiré. Je ne connaissais pas Claudie Gallay, une auteur française. Il me fallait quelque chose de festif et d’hivernal. J’ai eu le second mais pas le premier. Cela se passe à la montagne pendant la période des fêtes et il y a de la neige partout. Jusque là, j’étais conquise. Le récit est à la première personne et je n’ai jamais vu un personnage principal aussi peu intéressant et déprimant.

Carole vient de se séparer de son mari et ses filles sont en Australie. Elle se sent seule et voit comme une alternative obligatoire et déprimante d’attendre son père dans un endroit qu’elle a fui. Sous toute cette couche de neige, il y a une histoire de maison incendiée il y a des années et des trois enfants, la mère n’a pu en prendre que deux. Gaby a donc des poumons plein de fumée à vie et Carole s’en veut.

soraya-nulliah-family-story-1Vous l’aurez donc compris, il y a une histoire de famille avec de la rancoeur. Les frères et soeurs ne s’aiment pas plus que ça et l’attente du père est encore la seule chose qui les li. Je ne me suis attachée à aucun personnage. Tous les adultes sont déprimants. Les seuls personnages qui sont sympathiques sont les personnes âgés. Sam, le père du beau Jean regrette un temps qui n’existe plus et je me suis un peu retrouvée en lui. Oui je suis vieille…xD La Baronne qui tient un chenil en haut du Val ne jure que par l’amour de ses bêtes et je la comprends bien. Il y a aussi les enfants qui sont des personnages attachants. La Môme, la fille adoptive de Gaby, cherche à tout prix à quitter cet endroit un jour. Marius, le cousin de Carole est un petit garçon qui n’a pas de chance, un peu perdu. Yvon, son neveu reste un ado lambda qui tente de s’en sortir à travers ses projets d’études.

Les lieux m’ont tout de même enchanté. Un pont magnifique et rouillé qui vieillit et que le froid ne pardonne pas. Une rivière contemplative, des sommets magnifiques, un grand lac gelé et des plaines à perte de vue. Là, j’étais conquise. Cela m’a donné envie de prendre un chalet à la montagne au coin du feu.

J’attendais un soupçon de romance que laissait présager la quatrième de couverture. Il y a eu quelques passages où j’ai retenu mon souffle et puis, plus rien. Déçue. Ok, cela ne fait pas tout le roman mais j’en attendais un peu. La fin m’a dégoûté de ma lecture. Déjà que j’ai déprimé pendant 400 pages avec Carole mais en plus si c’est pour terminer l’histoire comme ça, j’ai eu l’impression de perdre mon temps. Donc, grosse déception pour ce roman qui n’est ni festif ni joyeux. Passez votre chemin.

Et vous, l’avez-vous lu ?

Un commentaire sur “Une part de ciel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s