Le Voyage d’Arlo

Coucou tout le monde ! Il fallait que je vous parle du dernier Pixar aujourd’hui alors c’est parti !

LE-VOYAGE-D_ARLO-Affiche-FranceAdmettons que la météorite qui a tué les dinosaures n’a jamais percuté la Terre, que se passerait-il ? C’est ce que nous propose Pixar pour Noël. Comment cela se serait-il passé si les dinosaures avaient continué leur existence tranquille tout en étant confronté à l’évolution du monde, autrement dit les humains ? Le fait d’avoir un T-Rex au niveau du balcon m’aurait moyennement fait flipper quand même. On se serait peut-être déplacés à dos de diplodocus

Arlo est un jeune apatosaure craintif, peureux et maladroit. Il va faire la connaissance par un hasard de circonstances avec Spot, un jeune garçon sauvage ( et trop mignon aussi ).

pixar-le-voyage-daldo-1Je me suis beaucoup plus attachée à Spot qu’à Arlo. Je suis d’accord qu’il soit empoté mais cela prend du temps avant que le jeune dino prenne confiance en lui. Spot m’a fait mourir de rire. Les personnages secondaires qu’Arlo va rencontrer durant son périple ne m’ont pas transcendé. Les doublages entendus, re-entendus et re-re-entendus dans un milliard de dessins animés m’a froissé aussi. Petite surprise avec Eric Cantona qui fait la voix du styracosaure bouddhiste. J’ai énormément rigolé. Notons la pâle copie qu’Arlo inspire vis-à-vis du Roi Lion. Clairement, on a affaire à Simba, Mufasa et les hyènes. Mais libre à Disney de ressortir un de leur classique en version dino. L’interaction entre Arlo et Spot est touchante. La naissance d’une amitié improbable qui fera plaisir aux petits comme aux grands. Il n’est pas nécessaire de parler la même langue pour se comprendre et cela fait un bien fou, surtout en ce moment ! 

11903841_669341013167045_7972428121122572987_nLes paysages sont à couper le souffle et on a l’impression de regarder un film. Les recherches menées par le studio montrent à quel point ils savent produire des endroits que l’on n’oubliera jamais. Chaque dessin animé de leur univers à son lieu propre, reconnaissable entre tous. Souvenons-nous de Rebelle qui incarnait une Ecosse magnifique et sauvage. L’eau est réel à mes yeux et les grandes plaines aussi vraies qu’une photographie. On voyage et pour le coup, le film d’animation relève haut la main son pari. L’animation est parfaite et cela me surprend toujours de voir autant de détails et de réalisme dans un dessin animé. La musique ne m’a pas touché alors que je l’avais beaucoup aimé dans la bande-annonce. J’aurais préféré que Thomas Newman ( qui a réalisé celle des Quatre Filles du Docteur March entre autres ) soit aux commandes mais il sera sur Le Monde Dory et j’ai hâte ! 

Les émotions sont là, bien présentes. On rigole et on pleure. Il n’y a pas de vrai méchant. C’est le pli que prend en général Pixar. Pas de réels méchants mais des personnages plus ou moins corrompus. Peter Sohn avait réalisé un court métrage avant de se lancer dans l’aventure et on ne peut pas dire que cela lui a réussi personnellement. Difficile de faire mieux qu’un Vice-Versa qui m’a profondément marqué.

the_good_dinosaur_gif_by_ninjaturtlefangirl-d92ahi2On ne peut pas jeter la pierre sur le réalisateur qui a du reprendre le film en court et le scénario a du être revu. Scénario un peu trop enfantin si vous voulez mon avis. Le parti pris d’humaniser les dinosaures et de rendre sauvage les humains m’a beaucoup plus. Chaque dinosaure à sa tâche propre pour développer ses champs et son bétail. C’est assez déroutant au début mais parfaitement acceptable. Je n’ai pas vu un milliard de bande-annonce à part le trailer et je ne m’attendais pas à ce que les dinosaures parlent. Le film est contemplatif par ses décors mais les dialogues sont bien là.

La production s’est mal passée comme dit plus haut. Des employés licenciés, un nouveau réalisateur, un nouveau scénario et le perfectionnisme de Pixar n’a pas été facile pour sortir Le Voyage d’Arlo. Le changement de doublage a été touché aussi par la disparition de personnages et par le fait que les acteurs n’étaient ensuite plus disponible. On aurait du appeler le film La Malédiction d’Arlo mais il s’en sort plutôt bien. Un casting a été lancé pour sélectionner la voix d’Arlo et le petit Jean-Baptiste Charles, 11 ans, a été retenu. Il ne m’a pas convaincu. J’ai trouvé sa voix un peu trop enfantine.

A voir en famille, surtout pour les tout petits mais je ne suis pas sûr que ceux qui ont adoré Vice-Versa comme moi, seront enchantés. Les paysages sont superbes mais l’histoire un peu trop simpliste et les personnages peut attachants peu vite devenir un peu embêtant.

Et vous, l’avez-vous vu ?

4 réflexions sur “Le Voyage d’Arlo

  1. Ping : Bilan Décembre 2015 | NoplaceNowhere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s