Bilan Janvier 2016

Coucou tout le monde ! On se retrouve pour le premier Bilan de l’année avec beaucoup, beaucoup de films ! Le mois prochain, c’est les 1 an du blog alors je ne sais pas trop quoi faire encore si vous avez des idées xD C’est parti !

J’ai lu deux romans ce mois-ci dont je vous ai parlé ici et . J’ai repris les Bds cette année avec une vidéo sur la chaîne et une autre qui arrivera prochainement. J’en ai présenté une ici et je vous présente les autres dans le bilan.

51-+D0k7ACL._SX353_BO1,204,203,200_Je n’ai ni lu, ni vu Scarface mais j’ai décidé de lire cette BD car je ne connais pas Al Capone à part vite fait dans la série Boardwalk Empire. Au début du XXe siècle à Chicago, Tony Guarino se lance dans les activités délictueuses. Après avoir été balafré pendant la Première Guerre Mondiale, il revient pour être au sein de la pègre et fini par devenir le big boss du coin. Sa vie sera façonnée de violence jusqu’à la fin. La BD est inspirée du personnage d’Al Capone et revisitée par Christian de Metter qui a un coup de crayon fantastique. Peu de couleurs, des planches très sombres mais qui apportent un réalisme à couper le souffle. Une BD digne d’un polar des années 40. L’histoire est d’Armitage Trail dont le roman est devenu culte et a inspiré de nombreux cinéastes.

Mouse-Guard-V3-The-Black-Axe-Full-Casewrap-CoverJe suis tombée sur ces Bds mais il me semble que je les ai vu sur la chaîne de Margaud Liseuse. La Garde protège les souris depuis toujours. Kenzie, Saxon et Lieam découvrent un complot à Barkstone. Ils vont vite être pris au piège. Une histoire pleine d’aventure avec une suite en Hiver. J’ai trouvé les dessins à la fois mignons et inquiétants. Sanglants et adorables. Paradoxale me direz-vous mais cela m’a donné envie de replonger dans des romans de capes et d’épées. J’ai toujours voulu écrire un album illustré de souris et celui-ci est particulièrement réussi.

J’ai vu une dizaine de films ce mois-ci. Je vous ai déjà parlé de Les Jardins du Roi, Dallas Buyers Club, White Bird, et Une Promesse. Je vous présente maintenant les autres que j’ai vu.

the_reader01The Reader : Sorti en 2009 avec Kate Winslet Ralph Fiennes. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Michael Berg, adolescent, rencontre Hanna une femme de 35 ans dont il devient l’amant. J’ai lu le roman éponyme de Bernhard Schlink il y a plus de cinq ans et j’ai enfin vu son adaptation. Elle est réussi même si j’aurais voulu voir une scène à la fois dur et réelle qu’a commise Hanna. C’est une histoire d’amour belle et dure. Le film ( ainsi que le livre ) parle également de cette dure période de la Seconde Guerre Mondiale et des jugements qui ont eu lieu par la suite. Le film a été tournée en Allemagne avec une équipe allemande pour plus d’authenticité. Kate Winslet incarne une Hanna avec brio et David Kross joue divinement un Michael jeune. Je ne connaissais pas cet acteur et il m’a bluffé. Ralph n’est pas si présent que cela au final même s’il n’a plus rien à démontrer de son talent. Même si j’apprécie d’en voir, je regrette un peu toutes ces scènes sexuelles et je ne me souviens pas d’en avoir autant lu dans le roman. Kate Winslet a tenu à vieillir dans le film comme le montre son apparence. J’admire cette actrice pour son rôle mais aussi lorsqu’elle tient à vieillir pour ses rôles mais aussi dans la vraie vie, sans artifice. 7/10

1a398893-0800-4347-bbbe-206408e2efa0Grease : Sorti en 1978 avec John Travolta. Sandy, la fille gentille, et Danny, le chef de gang, tombent amoureux pendant un bel été. Mais à la rentrée ils se retrouvent dans le même lycée. Grease est adapté de la comédie musicale de 1971 sur la jeunesse des années 50. Une comédie kitsch à souhait que j’ai énormément apprécié et j’ai appris très récemment que mon copain l’a vu un milliard de fois xD Le succès de ce film n’est plus à expliquer : des chansons qui restent dans la tête, des acteurs charismatiques et des décors très années 50. Un régal pour les yeux et les oreilles. 8/10

Good-Morning-VietnamGood Morning Vietnam : Sorti en 1987 avec Robin Williams. L’histoire nous plonge dans la guerre du Vietnam vue du côté des soldats dont la seule source de distraction est l’émission de radio d’Adrian Cronauer. J’essaye de voir les films de Robin Williams que je n’ai pas encore vu. J’ai adoré son jeu d’acteur dans celui-ci. J’écoute souvent les musiques du film que j’adore ! Un film sur la guerre, la radio, la musique et l’amitié. Un grand film pour un grand Robin. 9/10

whats-eating-gilbert-grape-01_612x380_0Gilbert Grape : Sorti en 1994 avec Johnny Depp et Leonardo DiCaprio. Depuis la mort de son père, Gilbert Grape est le chef de famille à Endora dans l’Iowa. Un jour, une fille du Michigan, Becky, s’installe pour quelque temps à Endora. Le film est adapté du roman de Peter Edges, également scénariste. Johnny Depp est choisi pour son jeu d’acteur. Il arrive à montrer son émotion à travers ses yeux et par l’expression de son visage. C’est quelque chose que j’avais déjà remarqué dans Edward aux mains d’argent. Pourtant, il ne m’a pas hyper convaincu dans ce film. Leonardo, quand à lui, m’a bluffé à tel point que j’ai oublié que c’était lui. On voyait un véritable enfant attardé devant nous alors que c’est un acteur qui joue très bien son rôle. Depp et Dicaprio sont devenus bons amis pendant le tournage. Il serait intéressant de les retrouver dans un autre film. Gilbert Grape traite de l’handicap mental et physique car la mère de famille est obèse et ne peut sortir de chez elle. Lasse Hallström, le réalisateur, a tourné à nouveau avec Johnny dans Le Chocolat. 7/10

alfonso-cuaron-realisateur-de-gravity,M130772Gravity : Sorti en 2013 avec Sandra Bullock et George Clooney. Une ingénieur médicale et un astronaute tentent de retourner sur Terre après la destruction de leur navette. Ils se retrouvent seuls dans l’espace. Le réalisme du film m’a bluffé et j’ai un peu regretté de ne pas l’avoir vu au cinéma. On a réellement l’impression qu’ils sont dans l’espace alors que ce n’est pas possible. Je n’ai pas du tout été convaincue par George qui joue un beau gosse rigolo et Sandra qui joue une femme simple d’esprit ( même si grande ingénieuse ). Difficile de voir un seul personnage à l’écran pendant un grand moment mais cela passe. Au moins, pas grand chose à faire au niveau du scénario. La musique est rarement présente vu que le silence est de mise dans l’espace. Cela rend les choses beaucoup plus spectaculaires je trouve. Tout bouge mais sans le son, c’est angoissant. Un film spectaculaire au niveau de l’image mais c’est tout. 6/10

while-were-young-ny-premiere-paris-theatre-032315-4-640x401While We’re Young : Sorti en 2015 avec Ben Stiller et Naomie Watts. Un couple de quadragénaires décide de passer du temps avec un couple plus jeune afin de retrouver un sentiment de jeunesse. Sûrement la déception du mois, même plus que Gravity. Le thème du refus de vieillir est d’actualité mais ici, on se retrouve dans des stéréotypes. La femme un peu sceptique face à ce jeune couple et l’homme qui fonce tête baissé. Ce qui m’a plus est l’inverse des générations : les plus âgés hyper connectés et les plus jeunes qui régressent au niveau des technologies. Je n’ai pas du tout aimé Adam Driver comme acteur que je n’avais jamais vu. Je n’aime pas du tout sa voix et son jeu. Amanda Seyfried est complètement effacé dans ce film et je ne l’ai pas reconnu. J’ai beaucoup aimé voir un New York un peu comme dans New York Melody. Un film qui se regarde mais qui ne marque pas. 6/10

J’ai enfin terminé un carnet de coloriage et il m’en reste deux à faire. Je me suis remise à la PS3 notamment à Red Dead Redemption et je viens de commencer Sleeping Dogs. Je me remets aux jeux vidéos et j’espère vous faire quelques articles dans les mois à venir.

Et vous, qu’avez-vous lu/vu ?

9 réflexions sur “Bilan Janvier 2016

      1. Oui, il a été adapté en 2009. Je te mets le lien Wikipedia, si ça t’intéresse :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gendes_de_la_garde

        Panini publie les anciens comics de Marvel, comme X-Men par exemple, sous forme d’intégrales par année.
        Sinon il arrive régulièrement que certains dessinateurs et scénaristes reprennent les origines des super-héros. C’est le cas avec Shazam (j’en parlais le mois dernier sur mon blog), Batwoman, mais aussi Batman (« La Cour des Hiboux », en trois tomes si je me souviens bien).

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s