Mon Roi

Salut à tous ! 

Je vous présente aujourd’hui un film de Maïwenn, une réalisatrice française que j’affectionne particulièrement.

On y va ?

Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ?

84608949_597036.jpgC’est une vraie histoire d’amour avec Vincent Cassel en séducteur étouffant et Emmanuelle Bercot en femme follement amoureuse et naïve. Cela peut paraître un peu cliché comme cela mais le cliché est vrai, dans la plupart des cas. On y croit à leur histoire touchante, drôle et passionnée. Cassel a ce charme fou que je lui reconnais depuis Black Swan. Je comprends aisément que l’on puisse tomber dans ses filets avec sa voix suave, son regard perçant et sa façon de persuader les autres qu’il est tout. C’est la première fois que je vois Bercot dans un film ( ah non je l’ai vu dans Polisse aussi x) ) et elle m’a bluffé. C’est une actrice à voir, au moins dans ce rôle. Comme dans beaucoup de relations, celle-ci va se détériorer pour devenir destructrice.

001356.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgLe film a reçu un standing ovation au Festival de Cannes de plus de 8 minutes et on comprend pourquoi. Maïwenn arrive à chaque fois à nous montrer l’humain dans toute sa splendeur : ses bons ou mauvais moments, ses défauts tout comme ses qualités. Giorgio ( Cassel ) interprète à la perfection ce personnage aux différentes facettes. Il paraît à la fois doux et protecteur mais cela cache un mal-être plus profond. Il veut tout contrôler et décider et c’est ce qui fait que Tony ( Bercot ) a du mal à se détacher de lui au début. Ils jouent au yo-yo sans cesse en se séparant puis en se remettant ensemble, comme si leur attachement et leur histoire d ‘amour était inévitable.

mon-roi.jpgOn pourrait croire que Tony est une femme faible, se lassant manipuler mais ce n’est pas le cas. Elle est avocate et passe sa vie à défendre les autres mais dans sa propre histoire, elle se laisse aller. Elle a mis du temps à trouver le bon, elle veut que cela marche alors elle le défend jusqu’au bout même quand il paraît évident qu’il se fout d’elle. Elle se bat. Au fond d’elle, elle est détruite mais elle se raccroche au moindre espoir qui peut lui montrer qu’elle a raison depuis le début.

mon-roi-4.jpgL’histoire m’a plus car on a ce côté voyeurisme où on veut savoir et suivre leur histoire d’amour. Est-ce qu’ils vont finir ensemble malgré tout ce qu’ils ont traversé ? Les acteurs sont géniaux et les personnages grandioses. La musique ne m’a pas du tout touché mais ce n’est pas ce que je recherchais. J’ai eu la surprise de voir que cela se passait au C.E.R.S de Capbreton pour la rééducation de Tony donc, à côté de chez moi. Cela m’a fait vraiment plaisir et les jeunes acteurs qui y sont m’ont bien fait rire. On notera la présence de Norman, youtubeur, et il est bien mieux dans ce genre de films.

8/10

7 réflexions sur “Mon Roi

  1. J’ai complètement adoré « Polisse ». Un film troublant, choquant par certaines scènes, mais tellement vrai et juste. Cela fait un moment que je me dis que je devrais tenter « Mon Roi », mais je ne sais pas vraiment pourquoi j’hésite… J’ai sans doute un peur d’être troublée comme avec « Polisse ».

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Bilan Juillet 2016 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s