Une libération de Suzanne Langlais

Salut à tous !

Aujourd’hui c’est un week-end littéraire qui vous attend avec un livre aujourd’hui et demain. Malheureusement cela n’a pas été de bonnes lectures. Pour moi qui ne lit pas l’été d’habitude, c’est un peu dommage.

On y va ?

Ce 15 mai 1985, Victoire, brillante avocate installée aux Etats Unis, vient fêter ses 40 ans chez ses parents, à Grenoble. Son couple est fragile, l’heure est aux questionnements lorsqu’elle surprend une étrange dispute entre ses parents. C’est elle dont ils parlent, de sa naissance quelques mois après la Libération. Ces éclats de voix font soudain vaciller ses certitudes. Elle s’enfuit. A la recherche de la vérité… Et d’un bonheur qu’elle croyait devenu impossible.

soldier_kiss.jpgL’histoire n’est pas très originale mais on ne va pas trop en demander à ce micro-roman paru dans la collection d’éditions Nous Deux. Cela se lit très facilement et ce qui m’a intéressé, c’est la période : La Libération. Cela se passe en France à Grenoble, dans une famille qui voit revenir pour un laps de temps assez court leur fille aînée, Victoire. Elle va fêter ses 40 ans en famille et s’éloigner par la même occasion de sa vie américaine et d’un mari qui ne lui convient plus. C’est là que cela se complique.

Je me serais bien passée de la crise de la quarantaine d’une femme qui a tout mais qui ressent un manque. Un manque que l’on va vite découvrir au début du roman. Par la suite, Victoire va mener sa petite enquête avec l’aide d’un détective qui est bien entendu séduisant, histoire d’en rajouter une couche dans l’histoire banale d’un roman. Chaque personnage, même si on ne peut pas tout développer en à peine 200 pages, est attachant et a sa petite touche d’originalité. L’écriture en revanche, laisse franchement à désirer. Des phrases sont là alors qu’elles ne sont pas du tout nécessaires mais au contraire, gênantes. Ne s’invente pas écrivain qui veut !

liberation-1944.jpgJe lis rarement des romans qui se passent en France et c’est le second de l’été alors j’en suis contente ! Bien entendu, on s’attend à un Happy End mais vous risquez d’être surpris au moins sur cela. L’enquête rend attractive l’histoire ainsi que son scénario. J’ai passé un bon moment et j’avoue que cela m’a donné envie de lire d’autres romans de la même époque.

2 réflexions sur “Une libération de Suzanne Langlais

  1. Ping : Bilan Août 2016 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s